9 Mai 2017

Congrès de la Montérégie - Le Parti Québécois de Saint-Jean fait adopter 8 de ses propositions

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 9 mai 2017 – Le Parti Québécois de Saint-Jean a défendu, en fin de semaine dernière, ses 9 propositions adoptées et priorisées lors de son congrès local. Huit propositions de Saint-Jean afin de modifier le programme du Parti Québécois ont été adoptées par l’ensemble des délégués de la Montérégie et trois seront acheminés au congrès national du Parti Québécois qui se tiendra en septembre prochain.

Prendre note qu’afin de faciliter la lecture des propositions, vous pouvez consulter la proposition principale vers le XVIIe Congrès national du Parti Québécois sur le site internet http://congres.pq.org/.

 

(Ajouter, après la ligne 0139, une nouvelle sous-section)

CONGRÈS NATIONAL

Proposition 1 : Soutenir l’entrepreneuriat chez les jeunes

L'accès au financement pour démarrer une entreprise peut s'avérer très ardu pour les jeunes entrepreneurs qui ne disposent pas du bagage des entrepreneurs ayant déjà connu du succès en affaires. Pour favoriser l'émergence d'une génération d'entrepreneurs, le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation :

a)    Mettra en place un programme de prêts et bourses entrepreneuriaux;

b)    Créera un programme de mentorat pour favoriser le transfert de connaissances entre les entrepreneurs expérimentés et les nouveaux entrepreneurs;

c)    Mettra en place des mesures fiscales favorisant l'essaimage d'entreprises, technique de stimulation de l'entrepreneuriat qui a fait ses preuves dans plusieurs pays occidentaux, par exemple la France.

« Une idée unique et audacieuse qui pourrait certainement devenir une politique économique gouvernementale. Je suis fier qu’un représentant jeune de la circonscription de Saint-Jean ait conçu et défendu cette proposition. Je suis persuadé qu’elle fera du chemin », de mentionner Dave Turcotte.

 

(Ajouter, après la ligne 0394, un nouveau paragraphe)

Proposition 2 : Une agriculture de qualité

Encourager et soutenir le développement de l’agriculture et l’élevage biologiques, écologiques et éthiques au Québec.

« Je suis heureux que cette proposition ait bien cheminée, car nous savons que la Montérégie est le garde-manger du Québec. C’est un symbole fort à envoyer que cette volonté du Parti Québécois de, non seulement, faire du développement de la politique de souveraineté alimentaire une priorité, mais aussi de développer de bons aliments fabriqués ici avec nos terres. À terme, c’est notre économie, notre environnement et notre santé qui seront gagnants! », de se réjouir le député de Saint-Jean, Dave Turcotte.

 

(Ajouter, après la ligne 0809, une nouvelle sous-section)

CONGRÈS NATIONAL

Proposition 3 : Appuyer les familles qui vivent avec une personne ayant des besoins particuliers

a)    Réduire le temps d’attente pour le diagnostic du trouble du spectre de l’autisme (TSA) et favoriser une intervention précoce, même durant l’attente de la confirmation du diagnostic.

b)    Mieux soutenir les familles d’enfants ayant une déficience ou un TSA, en leur offrant plus de répit et d’accompagnement pour éviter leur épuisement.

c)    Assurer un continuum de services, tant sur le plan scolaire que sur le plan des services sociaux, lors d’un changement d’institution.

d)    Développer et bonifier l’offre d’activités de jour significatives et valorisantes, afin de favoriser le maintien des acquis pour les personnes de 21 ans et plus (fin de la scolarisation) ayant une déficience.

e)    Mieux accompagner le personnel ayant à s’occuper de ces personnes.

f)     Soutenir davantage les ressources intermédiaires et de type familiale qui hébergent ces personnes.

g)    Mieux intégrer les adultes ayant des besoins particuliers au marché du travail.

« Cette proposition, adoptée à l’unanimité, était particulièrement importante, car elle permet d’ajouter des éléments qui sont, à la lumière de mon travail de porte-parole du Parti Québécois sur ces enjeux, déterminants pour les familles touchées. J’ai bon espoir que le congrès national bonifiera et adoptera les éléments de cette proposition pour que le prochain gouvernement du Parti Québécois puisse appliquer cette politique audacieuse », de rappeler et soutenir Dave Turcotte, député de Saint-Jean et porte-parole du Parti Québécois pour les services sociaux.

 

(Ajouter, après la ligne 0828, une nouvelle sous-section)

CONGRÈS NATIONAL

Proposition 4 : Soutenir nos jeunes en difficulté

a)    Rétablir le niveau de ressources des centres jeunesse pour bonifier les services aux jeunes en difficulté, et se donner une cible nationale de réduction de la négligence.

b)    Mieux accompagner les jeunes de 18 ans qui vivent la transition entre le centre jeunesse et vie d’adulte, et s’assurer d’un suivi fréquent avec eux.

c)    Mettre en place, dans tout le Québec, un programme visant à contrer l’exploitation sexuelle et la traite d’adolescentes et d’adolescents.

d)    Mieux soutenir les initiatives d’exploration des métiers et de formation au travail.

« Nos jeunes sont l’avenir. Pourtant, le gouvernement libéral a coupé 20 millions $ à la protection de la jeunesse (DPJ). La ministre responsable, Lucie Charlebois, a récemment annoncé un réinvestissement de 12 millions $. Or, il manque toujours 8 millions $ pour revenir au seuil de 2014 en ne tenant pas compte de l’inflation. À mon sens, le désengagement du gouvernement envers  les jeunes en difficulté est inacceptable. La proposition adoptée à l’unanimité démontre bien la volonté du Parti Québécois de rétablir les ressources et d’offrir véritablement à chacun l’égalité des chances. Le Parti Québécois, c’est aussi le parti de la justice sociale! », de mentionner le député Dave Turcotte, porte-parole du Parti Québécois pour la protection de la jeunesse.

 

(Modifier la ligne 0807)

Proposition 5 : Un système de santé complètement indépendant

Renforcer les pare-feu protégeant les administrateurs, les gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux, les médecins, les pharmaciens de l’influence des pharmaceutiques, notamment dans la formation continue.

« Nous avons collectivement fait le choix de se doter d’un réseau de santé publique et universelle. Protéger nos professionnels de l’influence des grandes compagnies pharmaceutiques, c’est également protéger nos intérêts communs et publics », de commenter le député Dave Turcotte qui est aussi porte-parole du Parti Québécois pour l’industrie du médicament.

 

(Modifier la ligne 0767)

Proposition 6 : Un système de santé axé sur la participation citoyenne

Examiner et favoriser les possibilités de décentralisation du réseau de la santé et des services sociaux, en donnant la priorité au retour de la participation citoyenne en matière de consultation, de recommandation et de décision dans le milieu.

« Depuis l’arrivée de Gaétan Barrette à titre de ministre de la Santé et des Services sociaux, le système de santé est sens dessus dessous. Avec ses projets de loi 10, 20 et 28, le ministre a créé une pyramide où il s’est placé tout en haut. Nous corrigerons cette situation dès l’arrivée au pouvoir du Parti Québécois pour placer le citoyen au centre du système de santé », de déclarer Dave Turcotte.

 

(Ajouter, après la ligne 0794, cette proposition)

Proposition 7 : Le transport par ambulance couvert lorsque nécessaire

Développer, de concert avec la Régie de l’Assurance maladie du Québec (RAMQ), un programme de couverture des frais liés au transport par ambulances lorsque les soins sont critiques et nécessaires.

« Actuellement, c’est pratiquement toujours le citoyen ou ses assurances privées qui doivent assumer les frais liés au transport par ambulance, et ce, même si la situation est grave et urgente. Même en cas de décès, c’est la succession qui est responsable d’assumer la facture. Cette proposition innovante vient compléter l’offre de services de notre système de santé universel », d’informer Dave Turcotte.

 

 (Ajouter, après la ligne 0840, cette proposition)

Proposition 8 : Des espaces accessibles pour tous

Déployer des ressources pour améliorer l’accessibilité universelle (lieux publics, transports, soins de santé, etc.) et l’intégration sociale des personnes handicapées notamment en emploi.

« Il en va de la justice sociale et l’égalité des chances. Au 21e siècle, nous devons offrir l’opportunité à tous de profiter d’une accessibilité et d’ainsi de contribuer à notre société », de faire valoir le député Dave Turcotte et porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux.

 

Deux mandats à l’aile parlementaire du Parti Québécois

Le Parti Québécois de Saint-Jean est intervenu lors de la période d’étude des mandats à l’aile parlementaire lors du congrès régional du Parti Québécois de la Montérégie. La circonscription de Saint-Jean a défendu les mandats sur un sommet économique en Montérégie et le développement stratégique de la Montérégie comme un pôle industriel de l’électrification des transports au Québec. Dave Turcotte souligne : « Le dernier gouvernement du Parti Québécois a fait de l’autoroute 35, la première autoroute intelligente et verte au Québec. L’électrification des transports, ça se passe chez nous et notre région doit se préparer et de positionner pour les retombées économiques importantes de cette industrie en croissance ».