11 Septembre 2017

Congrès national - Le Parti Québécois a un plan solide pour Saint-Jean

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 11 septembre 2017 – Le Parti Québécois de Saint-Jean et le député du Parti Québécois de Saint-Jean, Dave Turcotte, ont participé au 17e Congrès national du Parti Québécois, tenu au Palais des congrès de Montréal, en fin de semaine dernière.

« Il ne fait maintenu aucun doute que le Parti Québécois est en mode " Victoires "! Avec un vote de confiance à la hauteur de 92,8%, le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, a toute la légitimité et la confiance des membres afin de poursuivre le travail entamé par notre équipe », d’emblée déclarer le député Dave Turcotte.

UN PLAN SOLIDE POUR LES SERVICES SOCIAUX

En plus d’être réélu à titre de député-conseiller sur l’exécutif national du Parti Québécois, le député de Saint-Jean a fait adopter une proposition phare sur les services sociaux qui sera ajoutée au programme du Parti Québécois. La proposition qui a pour objectif de donner plus de chances aux personnes vulnérables du Québec propose notamment d’intervenir le plus tôt possible auprès des enfants à risque de négligence ou de délinquance et de soutenir nos jeunes en difficulté par différentes mesures structurantes. Aussi, elle favorise une meilleure intégration sociale des gens aux prises avec une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA), en plus d’offrir des services mieux adaptés aux personnes aux prises avec une problématique de santé mentale et à leurs proches. Finalement, elle s'assure d'avoir une main-d’œuvre qualifiée et les ressources nécessaires à la dispensation de services pour l’application des mesures énoncées. Dave Turcotte, qui est également porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux, se réjouit et souligne l’importance de cette proposition qui a été appuyée à l’unanimité des délégués du Congrès national du Parti Québécois.

UN PLAN SOLIDE POUR L’ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

Également adoptée par la grande majorité des délégués, la proposition émanant de la circonscription de Saint-Jean sur l’entrepreneuriat chez les jeunes viendra désormais se brocher au programme du Parti Québécois. « L’accès au financement pour démarrer une entreprise peut s’avérer très ardu pour les jeunes entrepreneurs. Pour favoriser l’émergence d’une génération d’entrepreneurs, le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation : mettra en place un programme de prêts et bourses entrepreneuriaux et mettra en place des mesures fiscales favorisant l’essaimage d’entreprises » sera-t-il possible de lire dans le nouveau programme du Parti Québécois.

« C’est la preuve que le Parti Québécois est une formation politique démocratique et ouverte. Ces idées adoptées en congrès local, puis régional, a cheminé jusqu’à la plus haute instance du Parti », de commenter Dave Turcotte en invitant tous les citoyens intéresser à contribuer au Parti Québécois à écrire au pqsaintjean@gmail.com.

UN PLAN SOLIDE POUR LA SANTÉ

Adoptée en atelier, mais malheureusement, non priorisée pour l’étude en plénière, la proposition afin de revoir l’organisation des services préhospitaliers d’urgence et leur déploiement, de reconnaitre pleinement que les techniciens ambulanciers paramédics en tant qu’intervenant de première ligne et le développement d’un programme de couverture des frais liés au transport par ambulance lorsque les soins sont critiques et nécessaires ne sera pas ajouté au programme du Parti Québécois pour l’instant. La commission politique de la formation politique se penchera toutefois sur chaque proposition adoptée et non priorisée. Elle pourrait tout de même servir à l’élaboration de la prochaine plateforme électorale du Parti Québécois.

UN PLAN SOLIDE POUR LES ORGANISMES D’ACTION COMMUNAUTAIRE AUTONOME

Ayant intervenu sur le sujet, Dave Turcotte, qui est aussi membre de l’équipe solidarité en action du Parti Québécois, le groupe de députés chargé d’élaborer une politique de lutte à la pauvreté, se réjouit fortement de l’adoption d’une proposition afin de reconnaitre l’apport des organismes d’action communautaire autonome au développement social et économique du Québec en octroyant, dès la première année du prochain mandat, un rehaussement significatif du financement à la mission de l’ensemble des secteurs (santé et services sociaux, éducation, famille, défense collective des droits, médias communautaires, environnement, immigration et employabilité), et indexé annuellement en tenant compte de l’indice des prix à la consommation.

UN PLAN SOLIDE EN ÉDUCATION

En plus de réaffirmer la volonté du Parti Québécois d’offrir une allocation pour l’achat de matériel de base à chaque élève du préscolaire, du primaire et du secondaire à la rentrée, le congrès national a adopté des propositions qui touchent particulièrement Dave Turcotte. Ayant déjà été porte-parole du Parti Québécois pour la l’éducation des adultes et l’alphabétisation, les mesures visant la valorisation de la formation générale des adultes, l’investissement pour l’apprentissage de la lecture au primaire et l’augmentation des subventions aux organismes communautaires qui luttent contre l’analphabétisme et qui viennent en aide aux personnes analphabètes, ont pu compter sur l’appui de la délégation de Saint-Jean.

UN PLAN SOLIDE POUR LE PATRIMOINE QUÉBÉCOIS

Sujet qui tient à cœur pour le député Dave Turcotte, le congrès a adopté une proposition pour protéger et mettre en valeur notre patrimoine. Le député de Saint-Jean estime que c’est une bonne nouvelle et une innovation qui devrait notamment permettre d’attribuer de nouvelles ressources aux acteurs régionaux et locaux, dont les municipalités et les sociétés d’histoire, pour la protection de notre histoire collective.

UNE ÉQUIPE SOLIDE

« La circonscription de Saint-Jean a fait du bon travail. Je remercie sincèrement tous les citoyens et les militants qui ont contribué à nos débats et qui ont fait en sorte que nous puissions activement défendre les intérêts de notre région et du Québec », de remercier Dave Turcotte.

« Jean-François Lisée a l’expérience et toutes les qualités nécessaires pour devenir premier ministre du Québec. Le programme du Parti Québécois étant maintenant adopté par les membres, nous regardons vers l’avenir. Battre les libéraux en 2018, sans les remplacer par leur club-école, la CAQ, et réussir l’indépendance en 2022. Avec l’équipe du Parti Québécois, nous avons un plan solide pour le Québec! », de conclure avec enthousiasme Dave Turcotte.