7 Août 2017

École Saint-Eugène - Dave Turcotte souhaite un agrandissement

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 8 août 2017 – En marge de la résolution adoptée par le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Haut-Rivières à sa session régulière du 20 juin dernier, le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, a écrit au ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, afin de le sensibiliser à cette demande d’ajout d’espace pour la formation générale à l’école Saint-Eugène dans le cadre du plan québécois des infrastructures 2018-2028.

« Plusieurs parents du quartier Saint-Eugène m’ont sensibilisé à ce dossier et, en ce sens, j’offre toute ma collaboration à la Commission scolaire des Hautes-Rivières pour sa réalisation. Je suis d’avis que l’agrandissement de l’école Saint-Eugène est le prochain projet que nous devons réaliser pour le bénéfice des enfants et des familles du quartier », de prendre position Dave Turcotte.

« J’ai déjà écrit au ministre de l’Éducation à ce sujet. Comme député, je m’engage à suivre de près l’évolution de ce dossier afin de défendre la réalisation de ce projet attendu », d’ajouter Dave Turcotte.

Rappelons que plusieurs projets d’agrandissement et de modernisation d’infrastructure scolaire se sont réalisés depuis que Dave Turcotte est député dont :

  • l’agrandissement de l’école Aux-Quatre-Vents, dans le secteur Saint-Luc, avec l’ajout de huit classes et d’un gymnase;
  • l’agrandissement de l’école St-Johns de la Commission scolaire Riverside avec l’ajout de cinq nouvelles classes et d’un gymnase double;
  • l’agrandissement de l’école Marie-Rivier, une école régionale fréquentée par des élèves ayant une déficience intellectuelle ou une déficience physique grave.

Des ressources pour nos élèves

Le député du Parti Québécois ajoute : « Il est bien d’investir dans nos infrastructures scolaires qui doivent répondre aux besoins grandissants et aux nouvelles pratiques éducatives, mais ces investissements ne remplaceront jamais l’engagement et la nécessité de doter nos écoles publiques d’enseignants, de personnels et de ressources compétentes et suffisantes afin de remplir pleinement leur mission, soit l’éducation et l’instruction de nos enfants. Avec les politiques d’austérité du gouvernement libéral en éducation depuis leur arrivée au pouvoir, nous devrons travailler au courant des prochaines années à rehausser les ressources disponibles dans nos écoles ».

« Non seulement nous réclamons plus de professionnels pour nos enfants, mais nous souhaitons également soulager les familles des frais de la rentrée scolaire, des frais qui peuvent s’élever à plusieurs centaines de dollars par famille. Le Parti Québécois a déjà pris l’engagement d’offrir le matériel scolaire gratuit à chaque élève, à chaque rentrée scolaire, dans toutes les écoles publiques, s’il forme le prochain gouvernement », de rappeler et conclure Dave Turcotte.