23 Mars 2017

Kiosques de Loto-Québec - Une nouvelle victoire du Parti Québécois

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 23 mars 2017 – Le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, se réjouit de la décision de Loto-Québec de revenir à l’ancien modèle d’affaire dans la gestion des kiosques de Loto-Québec dans les centres commerciaux. Les organismes sans but lucratif pourront finalement déposer une demande auprès de la société d’État pour être gestionnaire d’un ou plusieurs points de vente.

Rappelons que le député avait interpellé, lors de la période de questions et de réponses orales, le ministre des Finances, le 24 novembre 2016, au sujet de la privatisation des kiosques de loteries. Alors que Dave Turcotte défend, depuis plusieurs années, l’importance du rehaussement du  financement des organismes et dénonce le sous financement, le ministre du gouvernement libéral répondait au député à sa question de novembre dernier qu’il n’y avait pas de privatisation des kiosques de Loto-Québec, car, selon lui, les organismes sans but lucratif sont des « organismes privés ». « Même aujourd’hui, je n’en reviens pas de la réponse que m’a formulé le gouvernement libéral! Ils sont tellement déconnectés de la réalité du vrai monde qu’ils ne savent même plus faire la différence entre un organisme à vocation sociale et une entreprise privée qui désire faire du profit », de déclarer le député Dave Turcotte.

Soulignons que Loto-Québec possède 109 points de vente dont 95 sont gérés par des organismes sans but lucratif qui versent une commission. Ainsi, les organismes peuvent bénéficier d’une source de financement fiable. Les ventes en kiosque sont cinq fois plus élevées que la moyenne des autres points de vente et représentent, pour plusieurs organismes, des sommes importantes de leur financement. Dave Turcotte s’est d’ailleurs levé aujourd’hui, lors de la période de questions et de réponses orales, afin de demander au gouvernement libéral de respecter leur engagement prit, lors de l’adoption unanime d’une motion de l’Assemblée nationale déposé par le député de Saint-Jean, afin de rehausser le financement des organismes communautaires lors du prochain budget.