22 Juin 2017

La circonscription de Saint-Jean demeurera entière

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 22 juin 2017 – À la suite du dépôt du rapport final de la carte électorale du Québec par la Commission de la représentation électorale du Québec, le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, souhaite informer les citoyens de la circonscription de Saint-Jean qu’elle demeurera entière et identique à la dernière carte électorale. Également, prendre note qu’il n’y a aucun changement aux circonscriptions d’Iberville et d’Huntingdon.

EN BREF

  • Lors de la prochaine élection, la circonscription de Saint-Jean comprendra les secteurs Saint-Luc, L’Acadie et Saint-Jean de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu ainsi que la municipalité de Saint-Blaise-sur-Richelieu.
  • Au 31 mars 2017, la circonscription de Saint-Jean comprenait 60 312 électeurs, un écart de + 23,1 % à la norme de 48 387 électeurs.
  • Fait intéressant : la circonscription de Saint-Jean est la deuxième plus populeuse au Québec, derrière la circonscription d’Athabaska (60 338 électeurs) dans le Centre-du-Québec.

Rappelons qu’en 2011, lors du dernier redécoupage de la carte électorale, le député de Saint-Jean s’était vivement opposé à exclusion de la municipalité de Saint-Blaise-sur-Richelieu à la circonscription de Saint-Jean. Le député avait lancé un cri du cœur au directeur général des élections du Québec (DGEQ) qui, après de nombreuses démarches, s’était finalement rendu aux arguments avancés par le député Dave Turcotte.

À propos du redécoupage

La carte électorale du Québec délimite le contour des 125 circonscriptions du Québec. La Loi électorale prévoit que la carte est revue toutes les deux élections générales pour tenir compte, entre autres, de l’évolution de la population et de ses mouvements sur le territoire québécois.

Dans son travail de confection d’une nouvelle carte électorale, la Commission de la représentation électorale tient compte d’un certain nombre de critères contenus dans la Loi électorale. L’égalité du vote des électeurs, leur représentation effective ainsi que le respect des communautés naturelles font partie de ces critères de délimitation.