Dave Turcotte

Député de Saint-Jean

Dave Turcotte dresse un bilan de la session parlementaire
mardi 20 juin, 2017
Facebook
Twitter

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 19 juin 2017 – Le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, dresse un bilan des derniers mois et de la session parlementaire qui s’est terminée vendredi.

Éducation

Plusieurs dossiers chauds ont retenu l’attention du député de Saint-Jean au courant des derniers mois. Le retour de la vocation universitaire au Collège militaire (CMR) est un dossier sur lequel Dave Turcotte est heureux de travailler avec tous les partenaires du milieu. Rappelons d’emblée que le député a notamment réaffirmé l’importance de la réouverture complète du Collège lors de l’initiative L’Autre 150e, en compagnie du député de Verchères, Stéphane Bergeron. De plus, Dave Turcotte a profité de la semaine de relâche parlementaire, ce printemps, pour rencontrer le commandant du CMR et faire le point sur ce dossier d’importance pour la région. Dave Turcotte s’est engagé à faire un suivi auprès du gouvernement du Québec.

Dans un autre ordre d’idée, le député s’est insurgé contre la décision de la Commission de la construction du Québec (CCQ) de bloquer le chantier de l’école primaire Capitaine-Luc-Fortin à Saint-Sébastien et de sanctionner financièrement les parents bénévoles. Le député a dénoncé publiquement, à plusieurs reprises, et sur plusieurs médias, cette pratique révoltante et choquante. Le député est heureux du dénouement de cette histoire.

Sur des notes plus positives, en alphabétisation, à la suite de nombreuses démarches du député, les groupes populaires en alphabétisation ont vu leur enveloppe globale à la mission augmentée de près de 9 millions $. De plus, le député s’est réjoui de l’octroi d’une aide financière de 700 000 $ du gouvernement du Québec à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu pour le remplacement du système de réfrigération au Colisée Isabelle-Brasseur. Finalement, Dave Turcotte désire souligner l’investissement de 1 535 412 $ du gouvernement du Québec dans la modernisation des laboratoires de soins infirmiers du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu pour accueillir des mannequins simulateurs haute-fidélité.

Famille

Dave Turcotte rappelle les subventions aux organismes Jeunes mères en action et Famille à cœur qui ont respectivement reçu des montants de 72 916 $ et 70 460 $.Cette aide financière doit permettre aux organismes d’améliorer les services de halte-garderie offerts aux familles de la région. De plus, le député s’est réjoui de l’octroi d’une aide financière de 110 528 $ au Centre d’action bénévole (CAB) Saint-Jean-sur-Richelieu dans le cadre du programme Québec ami des aînés (QADA), volet Soutien aux actions communautaires. Ajoutons que le député est heureux de l’octroi de subventions totalisant 49 985$ pour permettre d’enrichir les connaissances des garderies en milieu familial (RSG) dans l’intervention des enfants présentant des besoins particuliers ou vivant en contexte de vulnérabilité au CPE Le Petit Monde de Caliméro et au CPE Joie de Vivre.

Solidarité

Sur ce plan, le rehaussement du financement des organismes communautaires a été abordé à quelques reprises par le député de Saint-Jean. Il a d’ailleurs été nommé, par le chef du Parti Québécois, sur le comité Solidarité en action. Soulignons que le Parti Québécois s’est engagé, lors de l’annonce de la création de ce comité, dont la mission est l’élaboration d’une politique de lutte contre la pauvreté, à rehausser le financement de la mission des organismes d’action communautaire autonome de l’ensemble des secteurs de 60 M$ récurrents et cumulatifs durant trois années; 60 M$ la première année, 120 M$ l'année suivante et 180 M$ la troisième année.

Plus localement, le député a mandaté son attachée politique responsable des relations avec les organismes communautaires, Diane Godin, pour le représenter sur la Table de concertation en itinérance à Saint-Jean-sur-Richelieu. Dave Turcotte espère que des solutions concrètes soient apportées pour mieux soutenir ces citoyens vulnérables.

Pour une deuxième édition, Dave Turcotte et la Corporation de développement communautaire (CDC) Haut-Richelieu-Rouville ont souligné l’engagement et le dévouement de 21 bénévoles de différents organismes œuvrant dans la communauté lors de la Soirée de reconnaissance du bénévolat communautaire, le 1er mai dernier.

Culture

Lors d’une période de déclaration de député à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte a souligné le 125e anniversaire de fondation de Saint-Blaise-sur-Richelieu. Ajoutons à la liste des actions positives pour la circonscription, l’investissement de 1,4 M$ aux bibliothèques Adélard-Berger et L'Acadie pour assurer la rénovation intérieure complète des deux établissements. Puis, un investissement de 270 000 $ à la Cathédrale Saint-Jean-l'Évangéliste pour la restauration de la toiture, de la maçonnerie et de la fenestration du bâtiment. Finalement, le Musée du Haut-Richelieu a fait peau neuve en inaugurant sa nouvelle exposition permanente s’ajoutant à la rénovation de l’édifice de la Place du Marché ainsi qu’à la reconnaissance du gouvernement du Québec par l’octroi, l’an dernier, de l’aide au fonctionnement pour les institutions muséales.

Économie

La tournée Priorité PME a fait un arrêt plus tôt ce printemps à Saint-Jean-sur-Richelieu afin de rencontrer les entrepreneurs d’ici. Plusieurs éléments énoncés par les entrepreneurs lors de cette rencontre ont été repris dans leur rapport de tournée. Le Parti Québécois est véritablement à l’écoute des entrepreneurs et souhaite mettre de l’avant une politique d’allégement réglementaire innovante pour les entreprises. À noter : Dave Turcotte est intervenu afin de soutenir les démarches de différentes entreprises de la circonscription dont Ascenseur altitude et Intello technologies.

Alors que 90 % du territoire de la MRC du Haut-Richelieu est en zone agricole et que plusieurs millions de $ en revenus annuels en dépendent, plus d’une centaine d’entreprises agricoles de la région ont recours à la gestion de l’offre. En ce sens, le député a demandé aux premiers ministres Couillard et Trudeau de faire preuve de fermeté pour protéger les 83 000 emplois qui dépendent de ces productions au Québec. Dave Turcotte a également rencontré des représentants de Menés.Québec pour réclamer du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs qu'il revienne sur sa décision d’empêcher le recours aux poissons-appâts, ce qui risque d'être fatal à l'industrie de la pêche blanche au Québec. La MRC du Haut-Richelieu, Venise-en-Québec et Saint-Georges-de-Clarenceville ont d’ailleurs adopté des résolutions en ce sens.

Bien plus qu’un dossier économique, il en va de la survie de la démocratie, le député Dave Turcotte a demandé au gouvernement libéral d’intervenir pour freiner la disparition de l’information régionale. En 15 ans, la part de nouvelles locales diffusées à l’échelle nationale est passée de 8 à 1 %. D’ailleurs, soulignons que le Parti Québécois s’est battu contre le projet de loi 122 qui abolit notamment les référendums dans les municipalités. Le porte-parole de l’opposition officielle, le député de René-Lévesque, est intervenu en commission parlementaire à plusieurs reprises à cet égard et a demandé de trouver des solutions alternatives pour protéger la liberté d’expression.

Environnement

Rappelons à cet égard la distribution annuelle de 1 000 pousses d’arbres aux citoyens de la circonscription, mais aussi la tenue d’une soirée d’information sur la qualité de l’eau en collaboration avec le COVABAR. Identifiée comme une priorité pour le Parti Québécois, l’environnement est un sujet qui préoccupe le député Dave Turcotte. D’ailleurs, il fait partie des députés présentant la position environnementale dans la dernière campagne publicitaire du Parti Québécois. De plus, le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale souligne les investissements de 775 686 $ à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et de 16 557 $ à la Municipalité de Saint-Blaise-sur-Richelieu pour leur gestion des matières résiduelles.

Transport

L’autoroute 35 est au cœur des actions du député. En plus de déposer en commission parlementaire l’ensemble des résolutions et appuis reçus pour le prolongement jusqu’à la frontière américaine, le député a questionné le ministre des Transports à ce sujet lors de l’étude des crédits budgétaires. Répondant aussi à l’appel de la Chambre de commerce et de l’industrie du Haut-Richelieu, Dave Turcotte s’est rendu au Vermont pour rencontrer les élus et intervenants économiques locaux.

Sur un autre enjeu tout aussi crucial, le début des travaux du pont Gouin dans le Vieux-Saint-Jean a suscité de nombreuses préoccupations chez plusieurs commerçants. À la suite des démarches du bureau du député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, le ministère des Transports du Québec a convoqué le comité « Mobilité pont Gouin » dont le bureau du député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale est membre.

Le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, a déploré, plus tôt cette session, que les membres du gouvernement libéral aient voté contre la mise en place d’une commission parlementaire à propos du Réseau électrique métropolitain (REM), un projet piloté par la Caisse de dépôt et placement (CDPQ Infra). La tenue d’une commission parlementaire aurait permis aux citoyens de la région d’obtenir une voix plus forte en questionnant, à l’Assemblée nationale, la Caisse de dépôt et placement sur leur vision du REM pour les villes de Saint-Jean-sur-Richelieu et de Chambly. Le député considère que Saint-Jean-sur-Richelieu mérite d’être consulté au même titre que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Sécurité

Soulignons que Dave Turcotte a poursuivi son travail pour la famille Prairie-Thibault de Saint-Blaise-sur-Richelieu. En effet, lors de l’audition de la Régie du bâtiment du Québec en commission parlementaire, le député a questionné les dirigeants sur les différentes options actuellement envisagées par le gouvernement du Québec pour leur venir en aide.

Dave Turcotte a offert toute sa collaboration au gouvernement afin de venir en aide aux sinistrés des grandes inondations du printemps dernier. À la demande du premier ministre du Québec, le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale a rencontré le whip en chef du gouvernement et député d’Huntingdon, Stéphane Billette, afin de lui faire part de ses recommandations en matière de gestion des inondations et d’aide aux sinistrés.

En outre, le député a demandé une bonification de l’aide financière pour les petites résidences pour aînés du Québec afin qu’elles puissent se doter de gicleurs pour assurer la sécurité de leurs résidents.

Santé

À ce chapitre, les actions du député Dave Turcotte sont nombreuses. Le député s’est notamment préoccupé de la réalisation du centre mère-enfant à l’Hôpital du Haut-Richelieu par le dépôt d’une question écrite au feuilleton de l’Assemblée nationale, en plus, de poursuivre ses démarches pour les laboratoires. Dave Turcotte a dénoncé, notamment dans une lettre ouverte, le mépris du ministre Barrette à l’endroit des citoyens et patients du Haut-Richelieu-Rouville. À cet effet, rappelons que c’est au printemps, que les nouveaux espaces de l’Hôpital du Haut-Richelieu ont été inaugurés en présence d’une assistance triée sur le volet avec aucune représentation des employés du centre de santé, puisque ces derniers n’ont pas été informés de la venue du ministre. Le député déplore encore aujourd’hui cette pratique qu’il qualifie de « honteuse » alors qu’il s’agit d’un projet qui n’a pas de couleur politique et attendue depuis plus de 10 ans.

Dave Turcotte a pris position contre: le cafouillage de la réforme du ministre Barrette dans les échographies, la mauvaise gestion du ministre Barrette dans le dossier des frais accessoires, l’improvisation du ministre Barrette dans l’implantation d’un guichet unique pour les rendez-vous avec les médecins spécialistes, l’arrogance et le mépris du ministre Barrette envers les clowns thérapeutiques en CHSLD et le manque de personnels et de ressources dans les CHSLD. Pour le Centre-du-Québec, région administrative dont Dave Turcotte est député parrain, il s’est levé lors de la période de questions et de réponses orales afin de demander la création d’un CISSS propre à la région, car seul le Parti Québécois croit à l’autonomie et à la gouvernance régionale.

Industrie du médicament

Le député, qui est également porte-parole du Parti Québécois pour l’industrie du médicament, est intervenu dans le dossier des stages pour les étudiants en pharmacie ainsi que pour demander le règlement du conflit opposant le ministre Barrette aux pharmaciens. De plus, Dave Turcotte a rencontré quelques entreprises pharmaceutiques ainsi que plusieurs pharmaciens de plusieurs régions du Québec.

Rappelons aussi que Dave Turcotte s’est levé à deux reprises au courant de la session parlementaire, lors de la période de questions et réponses orales, afin de questionner le ministre de la Santé et des Services sociaux sur la vente des pharmacies Uniprix et Jean Coutu à des intérêts étrangers.

Services sociaux et protection de la jeunesse

Dans le cadre de ses fonctions de porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux et de protection de la jeunesse, Dave Turcotte a effectué de nombreuses démarches pour les personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme et plusieurs interventions pour demander un rehaussement des ressources pour les gens vivant avec une déficience intellectuelle. Le député a questionné le gouvernement libéral, à plusieurs reprises, lors de la période de questions et réponses orales, sur ces sujets. À la suite de ses démarches, le gouvernement libéral a présenté un plan d’action sur l’autisme accompagné d’un léger réinvestissement. Ne voulant exclure personne, le député de Saint-Jean a déposé une motion, rejetée par le gouvernement libéral, afin de demander le rehaussement des ressources pour les gens vivant avec une déficience intellectuelle. Suite à ce refus, le député parraine actuellement une pétition sur le site de l’Assemblée nationale allant en ce sens.

Un autre sujet pour lequel Dave Turcotte et son équipe ont porté beaucoup d’attention au courant des derniers mois est celui de Jonathan Cadieux. Jonathan est un jeune homme de Saint-Jean-sur-Richelieu présentant une trisomie 21 avec une déficience intellectuelle sévère. Suite à l’adoption du projet de loi 10 par le ministre Barrette, cette famille a malheureusement perdu les services de répit auxquels elle avait droit. Suite à de nombreuses interventions en vain, le député a parrainé une pétition afin que cette famille retrouve ces services de répit. Malheureusement, la ministre Charlebois a fait preuve d’insensibilité et n’a pas accepté de rétablir le niveau de service de répit que Jonathan et sa famille avaient droit. Dave Turcotte réclame de la ministre Charlebois qu’elle rencontre la famille Cadieux dans les meilleurs délais.

Dave Turcotte a multiplié les rencontres avec les ressources intermédiaires du Québec rencontrant ceux des Laurentides, du Centre-du-Québec, de la Mauricie et de la Gaspésie. Le député a aussi rencontré la Fédération des familles d’accueil et ressources intermédiaires du Québec. Quant à la protection de la jeunesse, le député a entamé, le 9 juin dernier, l’étude détaillée du projet de loi 99 sur la réforme de la protection de la jeunesse. Dave Turcotte a aussi dénoncé la comptabilité créative de la ministre Charlebois qui a annoncé un investissement de 20 millions $, alors que le gouvernement libéral en avait coupé 12 dès leur arrivée au pouvoir.

Le député a aussi souligné la Semaine québécoise des personnes handicapées à l’Assemblée nationale lors d’une déclaration de député. Dave Turcotte a également réclamé du gouvernement libéral qu’il dépose un plan d’action et un échéancier pour les personnes handicapées adultes vivant actuellement en CHSLD afin que ces derniers puissent vivre dans des milieux de vie répondant mieux à leurs besoins.

Pour l’accessibilité universelle, le député est intervenu à l’Assemblée nationale en questionnant la Régie du bâtiment du Québec et en rencontrant leRegroupement des activistes pour l'inclusion au Québec (RAPLIQ). À la suite de cette audition, les députés membres de la commission parlementaire ont demandé à l’Office des personnes handicapées du Québec de réaliser un portrait sur l’accessibilité universelle dans les commerces au Québec.

Une équipe solide

« Je suis fier de faire partie de l’équipe du Parti Québécois, une équipe solide et nos gains sont concrets. Nous allons continuer d’être sur le terrain, d’aller à la rencontre des Québécois, pour présenter ce qui deviendra le gouvernement du Québec en octobre 2018 : un gouvernement compétent, progressiste, pragmatique et honnête, pour toutes les Québécoises et tous les Québécois », de conclure le député de Saint-Jean, à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte.

À DÉCOUVRIR