Dave Turcotte

Député de Saint-Jean

États généraux sur les conditions de vie des personnes aînées
lundi 3 juillet, 2017
Facebook
Twitter

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 3 juillet 2017 – Le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) section Haut-Richelieu et la FADOQ région Rive-Sud-Suroît unissent leur voix pour réclamer au gouvernement du Québec la tenue d’états généraux sur les conditions de vie des personnes aînées.

EN BREF
• Le gouvernement du Québec doit cesser de prendre à la légère le défi que représente le vieillissement de la population.
• À ce sujet, il doit entendre tous les acteurs de la société. La population est invitée à se faire entendre en signant la pétition à ce sujet sur le site internet de l’Assemblée nationale du Québec.

À la suite du forum gouvernemental tenu plus tôt en juin sur l’évaluation de la politique Vieillir et vivre ensemble (VVE), l’opposition officielle et les organismes d’aînés constatent qu’il n’y a pas de vision d’ensemble quant aux différents enjeux touchant les aînés dans les décisions du gouvernement.

« On doit arrêter de traiter à la pièce les enjeux liés aux conditions de vie des aînés. Lors des différents forums organisés par le gouvernement, on se parle uniquement entre spécialistes. Le gouvernement ne laisse aucune place aux aînés pour prendre la parole et identifier leurs priorités. C’est assez incroyable de constater que le Secrétariat aux aînés, sous la tutelle du ministère de la Famille, n’est membre d’aucun comité ministériel intégrant les enjeux vécus par les aînés. Le gouvernement ne prend clairement pas au sérieux le défi que représente le vieillissement de la population. Les états généraux sont nécessaires pour donner une réelle voix aux aînés et aborder en profondeur les conditions socioéconomiques des aînés du Québec », de mentionner Dave Turcotte.

Rappelons que le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale et porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux et de protection de la jeunesse, Dave Turcotte, est intervenu le 15 juin dernier à l’Assemblée nationale sur la motion de la ministre responsable des aînés dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées. Le député y avait notamment dénoncé la maltraitance institutionnelle et la non-reconnaissance du gouvernement à l’endroit de cette problématique.

« Ici même, à Saint-Jean-sur-Richelieu, beaucoup d'ainés, des femmes en majorité vivent dans la pauvreté. Nous devons tenir un débat de société pour régler ce problème. Ensemble, déterminons la valeur attribuée à nos ainés et apportons des solutions concrètes.  Des états généraux sur les conditions de vie des ainés seraient un premier pas dans la bonne direction », d’ajouter Karole Lamer, de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) section Haut-Richelieu.

« Nous demandons au gouvernement de faire preuve de vision et d'aborder les défis liés au vieillissement de la population. Pour cela, il faut d'abord tenir des états généraux », d’expliquer et poursuivre Denise Charest, directrice générale de la FADOQ région Rive-Sud-Suroît.

Les partenaires tiennent à inviter les citoyens du Haut-Richelieu à se mobiliser et à signer la pétition « Consultation sur les conditions de vie des personnes aînées au Québec » parrainée par le député de Rimouski, Harold Lebel. Pour signer la pétition : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6847/index.html

À DÉCOUVRIR