Dave Turcotte

Député de Saint-Jean

Financement des organismes communautaires - La ministre utilise une méthode de comptabilité créative
jeudi 22 juin, 2017
Facebook
Twitter

Québec, le 22 juin 2017 – Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux et de protection de la jeunesse, Dave Turcotte, dénonce les manoeuvres qu’utilise la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, lorsqu’il est question du financement des organismes communautaires. « Ce n’est rien d’autre que de la comptabilité créative ayant pour but de faire bien paraître le gouvernement », soutient-il.

EN BREF

  • Le financement des organismes communautaires augmentera de seulement 25 M$ sur 5 ans, pas de 80 M$.
  • Le gouvernement entretient le flou afin de bien paraître, alors que les surplus budgétaires réalisés sur le dos des plus vulnérables s’accumulent.
  • Le Parti Québécois, lui, augmentera réellement le financement des organismes communautaires.


Depuis le dernier budget, lorsqu’elle parle du financement des organismes communautaires, la ministre joue sur les mots. Elle en a encore une fois fait la preuve aujourd’hui. « Lucie Charlebois affirme et réitère que la hausse est de 80 M$ sur 5 ans, mais c’est faux : c’est un cumul des sommes. En vérité, le financement des organismes communautaires sera augmenté de seulement 25 M$ sur 5 ans. Le gouvernement entretient le flou afin de bien paraître, mais nous ne le laisserons pas duper les gens. Les organismes ont dénoncé cette comptabilité créative, nous aussi, et nous continuerons à le faire », a déclaré Dave Turcotte.


« Ce matin, le gouvernement libéral se targuait d’avoir accumulé des surplus dans les coffres de l’État. Eh bien, ceux-ci devraient servir à rehausser le financement des organismes communautaires! Vingt-cinq millions, c’est bien peu. De notre côté, nous nous sommes engagés à rehausser le financement de la mission des organismes d’action communautaire autonome de l’ensemble des secteurs, a rappelé le porte-parole. Le milieu a suffisamment souffert de l’austérité libérale. »


Le Parti Québécois s’est en effet engagé à rehausser le financement de la mission des organismes d’action communautaire autonome de l’ensemble des secteurs de 60 M$ récurrents et cumulatifs durant trois années : 60 M$ la première année, 120 M$ l’année suivante et 180 M$ la troisième année. Le financement des organismes sera pluriannuel, plus stable et sera indexé annuellement pour l’ensemble des organismes d’action communautaire autonome.

À DÉCOUVRIR