Dave Turcotte

Député de Saint-Jean

Jean-François Lisée, Véronique Hivon et Dave Turcotte : un trio fort au service des gens
lundi 29 janvier, 2018
Facebook

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 29 janvier 2018 – C’est avec énergie et enthousiasme que l’équipe du Parti Québécois de Saint-Jean et son député, Dave Turcotte, ont participé, samedi et dimanche dernier, au conseil national du Parti Québécois à Saint-Hyacinthe. Le 1er octobre 2018, les citoyens de Saint-Jean et du Québec pourront sanctionner sévèrement l’austérité libérale et choisir entre les propositions irréalistes de la Coalition avenir Québec (CAQ) ou les engagements progressistes du Parti Québécois.

D’emblée, l’association du Parti Québécois de Saint-Jean souhaite offrir ses sincères félicitations à la députée de Joliette pour sa nomination à titre de vice-cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon. Le député Dave Turcotte commente : « Je peux témoigner du travail acharné et constructif de Véronique. C’est une députée humaine qui s’est toujours occupée des plus vulnérables. Elle et moi sommes sur la même longueur d’onde en cette matière. Nous croyons qu’il faut faire de la politique plus près des gens toujours avec la main sur le cœur. Je suis très heureux du nouveau du tandem Lisée et Hivon », de se réjouir Dave Turcotte.

« En politique, il faut savoir additionner. Avec l’arrivée de la fille de Félix-Leclerc, Nathalie Leclerc, comme candidate du Parti Québécois dans Charlevoix-Côte-de-Beaupré; avec le retour de Camil Bouchard, artisan de la Politique familiale du Québec; avec l’appui en santé de l’ex-présidente de la FIQ, Régine Laurent, nous démontrons que le Parti Québécois est un parti connecté sur les véritables préoccupations des gens », de souligner Dave Turcotte.

Soulignons que, selon le dernier sondage Léger, deux tiers des Québécois souhaitent un réinvestissement dans les services publics.

L’État : au gym ou au régime?

« Les libéraux ont coupé honteusement dans les services publics et ont oublié la mission sociale de l’État. La CAQ propose d’amplifier l’austérité en offrant aveuglément des baisses d’impôts et de taxes, et ce, au détriment des services publics. Le Parti Québécois a fait des choix réalistes et responsables : nous aurons besoin de toutes les ressources pour offrir des services de qualité aux Québécoises et aux Québécois. Il est temps de mettre l’État au gym. Nous ne voulons pas plus d’État, mais mieux d’État. Un État plus fort! Un État fort au service des gens! », de résumé et conclure Dave Turcotte.

À DÉCOUVRIR