Dave Turcotte

Député de Saint-Jean

Les libéraux attendent la prochaine élection pour réannoncer l'autoroute 35
mercredi 6 décembre, 2017
Facebook
Twitter

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 5 décembre 2017 – Brandissant un article du journal Le Canada Français du 13 mars 2014, le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, s’est levé, plus tôt aujourd’hui, lors de la période de questions et de réponses orales, afin d’interpellé le premier ministre sur sa promesse brisée de compléter l’autoroute 35 jusqu’à la frontière américaine dans ce mandat. En cette dernière semaine de travaux parlementaires à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte souhaitait revenir sur cet enjeu économique majeur pour le Haut-Richelieu.

Mentionnons que Dave Turcotte a redéposé, lors de son intervention, le fruit de son travail de mobilisation des organismes de la région. En réitérant l’organisation d’une délégation qui s’est rendu au Vermont, plus tôt cette année, afin d’obtenir des appuis économiques et politiques américains, le député a rappelé au salon bleu que, de l’aveu même du précédent ministre des Transports, le prolongement de l’autoroute 35 est d’autant plus important pour le Québec que la croissance des exportations s’est principalement faite sur le réseau routier en direction des États-Unis. « Je ne comprends pas pourquoi ça bloque. Tout le monde est d’accord! Le premier ministre du Québec est d’accord. Le gouvernement fédéral est d’accord. Les municipalités sont d’accord. La population est d’accord! Pourquoi ça prend autant de temps et, surtout, pourquoi le gouvernement libéral ne respecte pas sa promesse de compléter l’autoroute? », de se demander Dave Turcotte.

Avertissements

Le député y va d’une prédiction : « Je ne serai pas surpris d’avoir une annonce à quelques semaines du déclenchement de la prochaine élection où, une nouvelle fois, les citoyens du Haut-Richelieu vont se faire promettre le parachèvement de l’autoroute. J’invite déjà les citoyens du Haut-Richelieu à la prudence, parce que nous l’avons vu dans plusieurs dossiers : le gouvernement libéral ne livre pas. Ce gouvernement n’a aucune gêne à augmenter le cynisme lorsqu’il est le temps de faire de fausses promesses ».

« Les candidats du Parti libéral dans Saint-Jean et Iberville devront défendre leur parti, car il s’agira assurément d’un enjeu à la prochaine campagne qui s’amorce dans quelques mois. Je me ferrai un devoir de revenir là-dessus. De plus, il serait bien que la CAQ s’occupe enfin d’un dossier de la région. Après tout, l’autoroute 35 est essentiellement dans la circonscription d’Iberville, une circonscription représentée par une députée de la CAQ », de poursuivre Dave Turcotte.

Plus qu’un prolongement

« J’aimerai également ajouter que, bien que je souhaite ardemment le prolongement de l’autoroute 35, il doit aussi se faire avec d’autres bonnes nouvelles pour le Haut-Richelieu. Le prolongement de l’autoroute c’est bien, mais il faudra également travailler à développer des créneaux économiques en lien avec ce développement. Il ne faudrait pas que Saint-Jean devienne qu’un point de service sur une autoroute entre les États-Unis et Montréal. Il faudra mettre en place des mesures pour attirer des entreprises et créer des emplois ici, des emplois qui seront à la hauteur des défis du 21e siècle », de réclamer et soutenir le député qui insiste que le prolongement n’est pas la fin d’un projet, mais que le début d’un beaucoup plus grand chantier.

À DÉCOUVRIR