Dave Turcotte

Député de Saint-Jean

Prolongement de l’autoroute 35 - Dave Turcotte demande au gouvernement libéral d’appuyer sur le champignon
lundi 19 février, 2018
Facebook

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 19 février 2018 – Le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, demande au gouvernement libéral, qui a rompu sa promesse de compléter l’autoroute 35 dans le mandat, d’au moins inscrire le prolongement de l’autoroute 35 comme une priorité dans le prochain Plan Québécois des infrastructures (PQI) qui devrait être dévoilé à l’approche du budget.

Soulignons que dans sa dernière correspondance, le ministre des Transports a confirmé au député Dave Turcotte que le « ministère travaille toujours à la planification du projet et que celle-ci est assez avancée ». Pour Dave Turcotte, le prolongement de l’autoroute 35, bien que située à l’extérieur des frontières de la circonscription qu’il représente, aura des impacts importants pour Saint-Jean et le Québec tout entiers comme nous le démontre les statistiques sur la croissance des exportations du Québec qui s’est principalement faite sur le réseau routier en direction des États-Unis.

« C’est un projet majeur qui est très attendu ici, mais aussi du côté américain. Si le projet est assez avancé comme le prétend le ministre, il est temps que le gouvernement ait de l’avant et engage les sommes nécessaires pour la réalisation », de déclarer Dave Turcotte en rappelant la campagne d’appui qu’il a piloté auprès de la MRC du Haut-Richelieu, de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, de la Chambre de commerce et de l’industrie du Haut-Richelieu, du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, du Regroupement des Travailleurs autonomes du Haut-Richelieu, de l’International de Montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, de la Société développement Vieux-Saint-Jean et de Tourisme Montérégie.

« Le ministre libéral doit démontrer que son parti a encore un peu de dignité et inscrire, dès le prochain PQI, l’autoroute 35 dans une phase supérieure à celle existante », de réclamer Dave Turcotte.

Aide fédérale

De plus, le ministre Fortin a confirmé au député Dave Turcotte « qu’un dossier a été déposé à Transports Canada pour obtenir une contribution financière pour la phase III du projet dans le cadre du Fonds national des corridors commerciaux ».

« Je sais que le député fédéral de Saint-Jean, Jean Rioux, avait promis de l’aide du fédéral à la hauteur de 50 %. J’ai saisi son appel et j’ai demandé au gouvernement de Philippe Couillard d’agir rapidement. J’espère que l’argent fédéral est toujours disponible », de souhaiter Dave Turcotte.

Plus qu’un prolongement

Dave Turcotte réitère que le prolongement n’est pas la fin d’un projet, mais que le début d’un beaucoup plus grand chantier: « Bien que je souhaite ardemment le prolongement de l’autoroute 35, il doit aussi se faire avec d’autres bonnes nouvelles pour le Haut-Richelieu et ne doit pas se faire un détriment de la fluidité sur les autoroutes 10 et 30. Le prolongement de l’autoroute 35 c’est bien, mais il faudra également travailler à développer des créneaux économiques et touristiques en lien avec ce développement. Il ne faudrait pas que Saint-Jean devienne qu’une halte routière sur une autoroute entre les États-Unis et Montréal. Il faudra mettre en place des mesures pour attirer des entreprises et créer des emplois ici, des emplois qui seront à la hauteur des défis du 21e siècle ».

À DÉCOUVRIR