Dave Turcotte

Député de Saint-Jean

Réfection de l’avenue principale à la frontière de Saint-Jean-sur-Richelieu et Saint-Blaise-sur-Richelieu
lundi 23 octobre, 2017
Facebook
Twitter

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 23 octobre 2017 – Actif pour la sécurité des usagers de la route, le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, est heureux d’annoncer l’octroi d’une subvention de 42 181 $ à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu pour la réfection de l’avenue Principale, entre la route 219 et la rue Principale de Saint-Blaise-sur-Richelieu. Les maires de Saint-Jean-sur-Richelieu et de Saint-Blaise-sur-Richelieu se sont réjouis de l’annonce.

« Je suis heureux de contribuer à améliorer les infrastructures de cette route, une route qui est essentiellement empruntée par les Blaisoises et Blaisois. Cela fait des années que la route est en décrépitude, entre deux champs, et laissée pour compte. En ce sens, l’annonce était très attendue et permettra d’améliorer la situation », de relever Dave Turcotte.

Précisions toutefois que, bien que l’ensemble de l’aide financière annoncée soit appliquée à la réfection de l’avenue Principale, elle ne pourra pas être refaite en totalité cette année. L’autre partie de l’avenue sera complétée en 2018. « Je m’engage à remettre l’an prochain une partie ou la totalité de mon discrétionnaire pour compléter la réfection de l’avenue Principale. Je vais aussi sensibiliser, une nouvelle fois, le ministre de Transports à la situation particulière », de s’engager le député Dave Turcotte.

En effet, c’est une situation particulière, car, bien que la route appartienne à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, les principaux usagers sont en provenance de Saint-Blaise-sur-Richelieu. De plus, il n’y a aucun citoyen de Saint-Jean-sur-Richelieu qui réside sur ce tronçon. Les conseils municipaux des deux agglomérations avaient demandé, en 2011, au ministère des Transports de conférer à l’avenue Principale le statut de route collectrice. Ce statut aurait permis au gouvernement du Québec de rapatrier la route dans sa juridiction et de l’entretenir à ses frais. Malheureusement, en vertu de règles administratives, cette option n’est pas possible. « Que cela ne tienne! Je suis en mode solution concrète pour mes concitoyens. On fait un pas en avant pour régler le dossier », d’insister le député Dave Turcotte.

Rappelons que le programme d’aide à l’amélioration du réseau routier municipal (PAARRM) permet de contribuer au financement de projets d’amélioration réalisés par les municipalités sur leur réseau. Il vise la réalisation de projets d’amélioration qui permettront d’atteindre des objectifs tels que : l’amélioration de la qualité de la chaussée, du drainage, de la sécurité des usagers de la route, de l’élaboration de plans d’intervention en infrastructures routières locales, de planification des interventions réalisées dans une perspective de résolution d’enjeux de sécurité routière. Les activités d’entretien ne sont pas couvertes par ce programme.

De plus, Dave Turcotte profite de l’occasion pour souligner l’octroi d’une aide financière de 22 266 $ à Saint-Blaise-sur-Richelieu pour entretien de son réseau routier local. « La municipalité de Saint-Blaise-sur-Richelieu a utilisé cette somme pour défrayer les coûts d’une partie de la réfection de la 1re rue (entre 50e et 46e), 3e rue et 50e avenue. Je suis heureux de contribuer et de collaborer avec les instances municipales et toujours dans l’intérêt supérieur des citoyens que j’ai le privilège de représenter », de conclure Dave Turcotte.

À DÉCOUVRIR