Service de garde sur l’île Sainte-Thérèse - Dave Turcotte dépose officiellement la pétition

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 13 juin 2018 – Aujourd’hui, le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, a profité de la dernière semaine de travaux parlementaires pour déposer officiellement la pétition Service de garde en milieu scolaire sur l’île Sainte-Thérèse à Saint-Jean-sur-Richelieu signée, au total, par 951 pétitionnaires.

Le député rappelle qu’il s’est engagé à supporter les citoyens auprès du gouvernement du Québec dans la concrétisation de ce projet. Ce support s’est d’abord manifesté par l’acceptation de parrainer la pétition sur le site internet de l’Assemblée nationale du Québec, de mettre à disposition les outils parlementaires nécessaires et, finalement, par la promotion de la pétition et de l’idée. « J’appuie les parents dans leur volonté de trouver une solution durable et efficace à leur problématique d’éloignement. La conciliation travail-famille a toujours été une préoccupation pour mon équipe et moi. En ce sens, les parents peuvent continuer de trouver en moi un allié indéfectible », de commenter Dave Turcotte en soulignant l’importance de la mobilisation citoyenne entourant la signature de cette pétition.

Réponse

Le député ayant usé de stratégie, Dave Turcotte avait déposé une partie de la pétition avant aujourd’hui forçant ainsi le ministre de l’Éducation à répondre à la pétition avant la fin de la présente session parlementaire et législature. C’est ainsi que dans sa réponse, le ministre de l’Éducation renvoie la balle à la Commission scolaire et mentionne « que les commissions scolaires ont la responsabilité d’organiser les services rendus aux élèves [ … et …] que le ministère ne peut intervenir dans ce dossier ».

Le député considère que la réponse fournie par le ministre de l’Éducation est désolante. « Ce n’est pas une question de volonté, car je crois que tous désirent améliorer la qualité de vie des familles. C’est un vieux pieu. Le problème ici c’est le leadership politique du ministre », de résumer Dave Turcotte.

« Il faut donner plus de ressources à la Commission scolaire pour organiser ce nouveau service tant attendu par les parents de Saint-Luc. C’est clairement là que le ministre échoue le test », d’insister Dave Turcotte.

Le député ajoute : « Contrairement à ce que certains pourraient laisser miroiter, ce n’est pas la CAQ de François Legault qui va régler la problématique sur l’île Sainte-Thérèse, ni ailleurs, car la CAQ a fait le choix irresponsable de diminuer les taxes scolaires et, ainsi réduire les ressources allouées à nos écoles et aux services aux élèves », de rappeler Dave Turcotte.

Malgré la réponse désolante du ministre, Dave Turcotte considère toujours qu’il s’agit d’un projet important pour la communauté de l’île Sainte-Thérèse et du secteur Talon. « À titre de député – et éventuellement candidat du Parti Québécois –, j’ai entendu le message pour aider les familles de l’île Sainte-Thérèse et du secteur Talon. En ce sens, je compte bien porter leurs préoccupations comme je l’ai toujours fait depuis bientôt 10 ans : c’est ça un État fort au service des familles! », de conclure avec conviction Dave Turcotte.

Donnez votre appui à Dave Turcotte

Pierre Séguin, agent officiel.
Conditions d’utilisation et avis juridique
© 2018