Dave Turcotte

Député de Saint-Jean

Une exposition sur Félix-Gabriel Marchand au Musée du Haut-Richelieu
lundi 28 août, 2017
Facebook
Twitter

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 28 août 2017 – Le Musée du Haut-Richelieu et le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, sont fiers d’annoncer la tenue d’une exposition temporaire sur la vie du Johannais et premier ministre du Québec Félix-Gabriel Marchand.

L’exposition Félix-Gabriel Marchand : l’histoire derrière l’homme se déroulera du 14 septembre au 3 décembre prochain. La population est invitée au vernissage le 14 septembre dès 17 h au Musée du Haut-Richelieu au 182, rue Jacques-Cartier Nord, à Saint-Jean-sur-Richelieu. « En septembre dernier, nous avons dévoilé le monument à la mémoire de Félix-Gabriel Marchand afin de rendre hommage à cet homme qui a largement contribué à bâtir notre région et le Québec. Je considérais important et primordial de faire connaître et reconnaître l’histoire de Marchand par une exposition de contenu. Je suis fier de continuer le travail entamé », de commenter le député Dave Turcotte.

L’exposition retracera Félix-Gabriel Marchand des origines jusqu’à l’homme politique, en passant par le citoyen de Saint-Jean, la culture d’élite et la fabrication d’un héros. De nombreux thèmes seront abordés notamment l’influence de la famille Marchand dans la fondation de Saint-Jean, l’enfance de Félix-Gabriel Marchand, son implication comme conseiller municipal, puis député de Saint-Jean, ses écrits qui ont fait de lui un homme de belles lettres, sa carrière de journaliste politique, son apport comme premier ministre du Québec, son décès en fonction et, finalement, sa descendance et la postérité. « Nous sommes heureux d’accueillir, grâce à l’implication et l’appui soutenu du député Dave Turcotte, cette riche exposition d’envergure. Je suis persuadée que les visiteurs qui entreront au Musée découvriront de nouveaux aspects sur Félix-Gabriel Marchand », de mentionner France Bourassa, directrice générale du Musée du Haut-Richelieu.

France Bourassa et le député Dave Turcotte remercient Marie-Pier Rioux et Mathieu Hébert ainsi que l’historien Alex Lamarche-Tremblay. Ils tiennent aussi à souligner l’implication de la Société d’histoire du Haut-Richelieu pour les prêts d’artefacts, la bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec, le Musée national des beaux-arts, Bibliothèque et Archives nationales du Québec et la contribution de généreux collectionneurs qui ont gracieusement accepté de collaborer à l’exposition.

À propos de Félix-Gabriel Marchand

Félix-Gabriel Marchand a été cultivateur, notaire, éditeur, journaliste, officier de milice, écrivain et homme politique. Député de Saint-Jean à l’Assemblée législative du Québec de 1867 à 1900, Félix-Gabriel Marchand défend les intérêts de sa circonscription avec droiture et ténacité. Il devient, en 1878, secrétaire et registraire du Québec jusqu’en 1879, puis commissaire des Terres de la couronne, en 1879. Il est élu orateur de l’Assemblée législative de 1887, jusqu’en 1892, puis il est nommé chef de l’opposition officielle de 1892 à 1897. Finalement, il accède à la fonction de premier ministre du Québec, en 1897, jusqu’à son décès, en 1900. À titre de chef du gouvernement, il met en place des réformes visant notamment l’assainissement des finances publiques, la mise en valeur des ressources naturelles et la mise sur pied d’un ministère de l’instruction publique, ministère qui verra le jour 60 ans après son décès. Consultez une ligne du temps pour en savoir davantage sur Félix-Gabriel Marchand, et visionnez l’album photo du monument à sa mémoire : www.sjsr.ca/fg-marchand

À DÉCOUVRIR